Après le séisme une main forte de Foi et Joie s’est fait sentir dans le Département de la Grand’Anse

L’éducation est une réponse aux problèmes de l’humanité. Elle suit les évolutions de son environnement. Elle est le socle sur lequel nous façonnons le monde de demain. Elle est aussi la matière par laquelle un pays prévoit et prépare ses futurs acteurs. C’est un processus éternel nécessitant aux acteurs dans le domaine une anticipation permanente des enjeux futurs et surtout une évolution parfaite harmonie avec la société. Elle nous aide également à faire face aux multiples catastrophes qui nous tombent dessus. L’éducation est le cœur même d’une société.   

Un terrible tremblement de terre de magnitude 7.2 a touché Haïti le 14 août 2021. Les plus importants dégâts ont été enregistrés dans les départements du Sud, de la Grand’ Anse, des Cayes et des Nippes. Il y avait non seulement des pertes en vie humaine, mais d’énormes dégâts matériels ont été identifiés. La plupart de ces familles qui ont eu la vie sauve ont vu leur maison s’écrouler. Ces familles ont été dépouillées de tout bien. À la vue de cette catastrophe, Foi et Joie ne saurait tarder de venir à la rescousse de la communauté éducative du réseau de Foi et Joie dans le Département de la Grand’ Anse, plus précisément dans la localité de Désormeaux.

Rapidement un projet financé par Fundación ADEY et Entreculturas intitulé « projet d’Assistance d’urgence à la communauté éducative du réseau Foi et Joie Haïti, victime du tremblement de terre le 14 août 2021 dans la localité de Désormeaux commune de Dame Marie, Département de Grand’Anse » a été mis sur pied. À travers ce projet nous avons pu toucher cent vingt familles. Chaque famille a reçu un kit alimentaire contenant les produits suivants : riz, haricots et eau potable. Leur réserve d’eau potable étant détruite une distribution débonnaire de celle-ci nous a paru indispensable. Nous avons aussi distribué des kits hygiéniques dont du savon lessive, serviette hygiénique, dentifrice…).  

Durant les deux mois d’exécution du projet, nous avons fait preuve d’un toupet infaillible et perpétué un travail pétulant. Car apporter l’éducation et surveiller à la bienveillance de la population haïtienne répond aisément à notre mission.

Un avis sur « Après le séisme une main forte de Foi et Joie s’est fait sentir dans le Département de la Grand’Anse »

Commentaires fermés

%d blogueurs aiment cette page :